archive-info.com » INFO » S » SONDERKOMMANDO.INFO

Total: 427

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Sonderkommando - Procès
    entrer on dira pudiquement regardé outre qu il ait d abord prétendu n avoir jamais mis les pieds à Belzec comptant sans doute sur le fait qu aucun survivant ne pourrait être là pour le contredire a ensuite tenté de faire croire qu il a agi sous la contrainte mais qu il désapprouvait ce qu il a fait durant des mois jour après jour Le tribunal après avoir démontré comment prétendre avoir agi contre son gré n avait aucun sens a finalement donné une peine de quatre ans et demie de réclusion arguant du fait que l accusé avait déjà été condamné à quinze ans pour une autre affaire sa participation aux euthanasies du programme T4 qui concernait notamment les handicapés et les malades mentaux puis les tuberculeux Je vous laisse considérer la chose s il vous arrivait de tuer votre voisin demain vous seriez condamné à la même peine globale de prison que cet individu Les procès concernant Auschwitz Le procès de Lüneburg du 17 septembre au 16 novembre 1945 a été mis en place par un tribunal militaire Britannique Il était destiné à juger les responsables des camps de Bergen Belsen et d Auschwitz Onze inculpés furent condamnés à mort parmi lesquels Irma GRESE Franz HÖSSLER par ailleurs chef d Auschwitz I de juillet 1944 à janvier 45 et Josef KRAMER dernier commandant de Bergen Belsen après avoir été celui de Birkenau 19 des autres accusés furent condamnés à des peines de prison Le principal procès de Dachau Hauptprozess s est tenu en novembre et décembre 45 après la libération du camp par les troupes des Etats Unis Divers procès sont dits de Dachau car c est là qu ils se sont tenus On pourra trouver ainsi le procès de Buchenwald à Dachau Le jugement d Ilse KOCH de Buchenwald par exemple prison à vie a été annoncé en août 47 Dans le présent site le procès de Dachau à Dachau nous intéresse particulièrement car y furent jugés parmi les SS quelques uns qui avaient précédemment officié à Auschwitz voir la page de présentation de ce procès Quels que soient les accusés de ces procès tels Martin WEISS commandant de Dachau Wilhelm WAGNER ou Franz ZIEREIS commandant de Mauthausen tous plaidaient non coupable comme ce fut le cas presque systématiquement dans tous ces procès Parmi les nombreux procès qui se sont tenus après guerre dans diverses villes de Pologne déjà évoqués certains des accusés avaient été actifs à Auschwitz Le plus emblématique sera évidemment celui de Rudolf Höss le principal commandant du camp Il sera jugé à Varsovie en 1947 condamné à mort et pendu au camp Stammlager entre son ancien domicile et le crématoire 1 Le premier procès d Auschwitz ne concernant que des invidus accusés d actes criminels commis à Auschwitz eut lieu fin 1947 Il se tint à Cracovie à 60 kms du camp d Auschwitz Les accusés étaient au nombre de 40 parmi lesquels furent condamnés à mort et exécutés Hans AUMEIER Maximilian GRABNER

    Original URL path: http://www.sonderkommando.info/index.php/lesproces (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Sonderkommando - Dachau
    à pièce dans l introduction au procès Sont évoqués notamment p 4 du dossier une salle de désinfection une salle des fours et une chambre à gaz Le bâtiment du crématoire le plus récent travaux qui débutent en mai 1942 mis en service au printemps 43 Il était appelé bâtiment X par les SS Il est notifié que cette chambre à gaz comporte à son entrée une indication Brausebad bien qu il n y ait en réalité pas d installation de bains although in fact there were no bath facilities A l arrivée des soldats américains deux salles étaient remplies de corps empilés dans le bâtiment A l entrée de la chambre à gaz avec indication Brausebad au dessus de la porte L utilisation ou non de cette chambre à gaz a fait débat Il semble que S Zámečník op cit bien que fonctionnellle elle n ait été que très peu utilisée Elle l a néanmoins été en particulier par le médecin SS Sigmund Rascher 3 cf sa lettre à Himmler lui demandant l autorisation d utiliser cette chambre à gaz pour des expériences sur les gaz de combat En fait le camp de Dachau ne se prêtait pas à l extermination massive Le nombre de fours suffisait juste à l incinération des corps des détenus en augmentation au fil des années les fosses communes étaient interdites par le Reich depuis 42 et il n était pas imaginable de mettre en place des fosses de crémation du fait de la proximité de Münich Il faut par ailleurs signaler que durant le procès plusieurs SS ayant effectué l essentiel de leur carrière à Dachau évoquent à différentes reprises les convois de prisonniers qu ils faisaient partir pour Linz château de Hartheim où ils seraient gazés A proximité des bâtiments des crématoires les troupes américaines notent la présence d un chenil et un champ de tir Au fil du procès divers accusés évoqueront des massacres de Soviétiques sur ce champ de tir L introduction au procès évoque ensuite les deux hôpitaux de Dachau celui des prisonniers à l intérieur du camp et celui des SS Les diverses expériences menées sur les prisonniers et les quantité d autopsies sont évoquées ainsi que les nombreux tannages de peaux humaines du dos et de la poitrine prélevées sur les corps de prisonniers en 42 Le dossier du procès traite enfin du fonctionnement hiérarchique dans le camp Kommandoführer Arbeitsdientsführer et Blockälteste Kapos et relate la journée type d un prisonnier Il note que d importants convois partiront de Dachau pour Auschwitz Lublin Linz en 1943 Cette première partie de présentation générale des spécificités du camp de Dachau se termine par les Blocks de punition et les particularités du des sous camps de Kaufering p 12 à 15 On notera que même si comme dans chaque procès concernant les camps les SS minimisent tous leurs activités et en taisent certaines le cas de Moll est dans ce domaine exemplaire voir la page des accusés ce procès on

    Original URL path: http://www.sonderkommando.info/index.php/lesproces/dachau-45 (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Sonderkommando - Lüneburg (45)
    nombre de prisonniers entassés dans le camp Belsen a été la destination de nombreuses évacuations de prisonniers d autres camps Les conditions dans lesquelles les Britanniques trouvent ces prisonniers sont épouvantables tant du point de vue du manque de nourriture que de celui de l hygiène Plus de 10 000 morts y côtoient les vivants entre les baraques 13 000 personnes mourront encore dans la période qui suivra leur état de santé étant déjà si épouvantable qu ils ne pourront être sauvés La plupart des membres du personnel SS du camp s étaient enfuis mais plusieurs dizaines étaient encore sur place y compris le commandant du camp Josef Kramer photo ci dessous Deux jours plus tard 48 personnes sont officiellement arrêtées dont J Kramer et les Britanniques leur imposent d enterrer de leurs propres mains les corps des prisonniers épars dans tout le camp Devant l état du camp et la situation spécifique due à une épidémie de typhus les Britanniques décident de brûler les bâtiments c est pourquoi il ne reste aujourd hui du camp d origine que les emplacements des fosses communes Ce procès a duré 54 jours du 17 septembre au 17 novembre 45 en présence de 200 journalistes et observateurs internationaux Il a eu lieu en Allemagne à proximité du camp dans la ville de Lüneburg au 30 Lindenstraße Il s agissait d un tribunal militaire Britannique Il s est donc tenu en anglais avec traducteurs allemands et polonais Il est appelé procès de Belsen mais en réalité c était un procès bicéphale car y ont été jugées des personnes ayant officié à Bergen Belsen mais aussi antérieurement à Auschwitz pour certaines En fait 19 personnes parmi les accusés avaient davantage sévi à Auschwitz et la plupart n étaient en réalité venues à Bergen Belsen qu à l approche des troupes Soviétiques fin 44 et début 45 Les accusés étaient au nombre de 48 au départ mais les charges contre trois d entre eux ont été abandonnées Nikolas Jenner Paul Steinmetz et Walter Melcher et l état de santé d un quatrième Ladislaw Gura lui a évité le procès Ils étaient donc quarante quatre Ainsi ce procès est dit procès de Josef Kramer et 44 autres Josef Kramer et Fritz Klein étaient les deux principaux accusés qui avaient essentiellement sévi à Birkenau Auschwitz II jusqu en décembre 44 date à laquelle ils sont arrivés à Bergen Belsen Vingt quatre avaient officié à Belsen dix neuf étaient concernés par les deux procès et une seule était accusée pour ses exactions à Auschwitz et n était pas allée à Belsen Stanislawa Staroska ou Starostka appelée Stanie par les prisonnières Trente deux des accusés avaient été des membres de la SS dont seize femmes douze sept hommes et cinq femmes avaient été des prisonniers de fonction Kapo Blockältester Lagerältester Huit hommes et trois femmes ont été condamnés à la peine de mort et exécutés par pendaison le 13 décembre 45 à la prison de Hameln Dix neuf autres ont

    Original URL path: http://www.sonderkommando.info/index.php/lesproces/luneburg (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Sonderkommando - Témoins
    travail n allait pas assez vite alors ils creusèrent derrière le crématoire trois grandes tranchées de 12 mètres de long et 6 de large Peu après ils ont trouvé que même les résultats obtenus avec ces trois grandes tranchées ne permettaient pas une rapidité suffisante alors au milieu de ces grandes tranchées ils ont construit deux canaux par lesquels le gras ou la graisse humaine devait suinter afin que le travail puisse être poursuivi plus rapidement La capacité des tranchées était presque incroyable Le crématorium n 4 pouvait brûler 1 000 personnes dans la journée mais ce système de tranchées a permis de passer au même nombre en une heure Voudriez vous décrire la journée de travail A sept heures du matin le chef de la Section Politique arrivait sur sa moto pour nous dire comme toujours qu un nouveau transport était arrivé Les fosses que j ai décrites auparavant devaient être préparées Il fallait les nettoyer Il fallait mettre du bois dedans et du pétrole par dessus afin que ça brûle plus vite Vers midi le nouveau transport arrivait il s agissait de 800 à 1 000 personnes Ces gens devaient se déshabiller dans la cour du crématoire et on leur promettait un bain et un café chaud ensuite On leur donnait l ordre de mettre leurs affaires d un côté et tous les objets de valeur de l autre Ensuite ils entraient dans une grande salle et on leur disait d attendre jusqu à ce que le gaz soit amené Cinq ou dix minutes après le gaz était amené et la pire insulte à un médecin et à l idée de la Croix Rouge était qu il était apporté dans une ambulance de la Croix Rouge Ensuite les portes étaient ouvertes et les gens étaient entassés dans les chambres à gaz qui donnaient l impression que leur toit leur tombait sur la tête tellement il était bas Avec des coups assénés par différentes sortes de bâtons ils étaient forcés d entrer et de rester à l intérieur parce que lorsqu ils réalisaient qu ils allaient à la mort ils essayaient de ressortir Finalement ils arrivaient à fermer les portes On entendait des pleurs et des cris et ils commençaient à se battre les uns contre les autres en cognant contre les murs Ca durait deux minutes et puis c était le silence complet Cinq minutes plus tard les portes étaient ouvertes mais il était quasi impossible d entrer pendant vingt minutes Ensuite le Sonderkommando commençait son travail Quand les portes étaient ouvertes une masse de corps s effondrait d avoir été tellement comprimé Ils étaient complètement contractés et c était presque impossible de les séparer les uns des autres On avait l impression qu ils avaient livré un combat terrible contre la mort Quiconque a jamais vu une chambre à gaz remplie jusqu en haut par un mètre et demi de cadavres ne l oubliera jamais C est à ce moment là que le travail du Sonderkommando commence Ils doivent sortir en les traînant les corps encore chauds et couverts de sang mais avant qu ils ne soient lancés dans les fosses ils doivent encore passer entre les mains du coiffeur et du dentiste parce que le coiffeur coupe les cheveux et le dentiste doit extraire toutes les dents C est vraiment l enfer qui commence maintenant Le Sonderkommando essaie de travailler aussi vite que possible Ils tirent les corps par les poignets à un rythme effréné Je ne parviens plus à reconnaître les gens qui avaient auparavant visage humain Ils ressemblent à des démons Un avocat de Salonique un ingénieur électricien de Budapest ils ne sont plus des êtres humains parce que même pendant le travail des coups de bâtons et de matraques en caoutchouc leur pleuvent dessus Pendant ce temps ça continue à tirer sur des gens devant les fosses des gens qu ils ne pouvaient faire entrer dans les chambres à gaz parce qu elles étaient bourrées Au bout d une heure et demie tout le travail est terminé et un nouveau transport a été amené pour le crématoire n 4 Qui était le commandant de Birkenau à cette époque Kramer Je l ai vu plusieurs fois près des crématoires Y avez vous vu des médecins SS Oui le Dr Klein une fois quand le gaz était amené par l ambulance à la Croix Rouge Il en est sorti par le siège à côté du chauffeur Je l ai vu aussi à différentes autres occasions Vous souvenez vous du 7 octobre 1944 Oui c était le jour où 500 hommes du Sonderkommando auraient dû partir parce qu on leur avait dit d aller travailler dans un autre lieu mais il était bien clair pour nous que c est à leur mort qu ils allaient Ils ne voulaient pas partir Ce jour là 100 personnes du Sonderkommando du crématoire n 1 et 400 du crématoire n 3 furent tuées Au n 3 ils furent tués un par un d un coup de pistolet mortel dans la nuque L autre centaine a été mise en rangs en lignes de cinq et un SS seul passait leur tirer dans la nuque Kramer était le commandant du camp à cette époque et il était présent à ces mises à mort Vous souvenez vous d un évènement ou quatre filles furent pendues Oui au camp des femmes à Auschwitz en décembre 1944 Elles étaient accusées de nous avoir fait passer de la dynamite dans le but de faire exploser tout le crématoire Elles travaillaient dans une usine de munitions appelée Union C était une pendaison publique ordonnée par Hössler qui était Lagerführer à Auschwitz Je ne connais pas Hössler de vue mais je reconnais le n 1 Kramer Je ne reconnais personne d autre Contre interrogatoire du Major Winwood Qui était le docteur en chef à Auschwitz quand ces expériences étaient menées A Birkenau le médecin le plus haut placé était le Dr Mengele Le médecin en chef pour l ensemble du camp était le Dr Wirtz son titre son rang son grade était Stabsarzt Le Dr Mengele recevait il ses ordres du Dr Wirtz Je ne sais pas Avez vous pris part vous même à ces expériences Les médecins qui étaient parmi les prisonniers ne participaient pas à ces expériences Sous quelle autorité était le Sonderkommando Celle du Hauptscharführer Moll Seul Kramer était au dessus de Moll Le Sonderkommando dépendait il d un service politique du camp d Auschwitz Oui Ce service politique était il la Gestapo Je ne sais pas Les ordres pour le Sonderkommando arrivaient de la section politique Est il exact que les ordres ne venaient pas du commandant de Birkenau Je sais seulement qu ils venaient de la section politique de Birkenau Le 7 octobre 1944 est il exact que le crématoire fut incendié Nous avons incendié le crématoire n 3 Cinq cents personnes ont pris part à cette révolte Ils avaient des armes à feu au crématoire n 1 mais à cause d une mauvaise compréhension elles n ont pas pu être utilisées parce que les gens du crématoire n 1 ont vu trop tard l incendie du n 3 Savez vous qui était le commandant de l ensemble d Auschwitz le 7 octobre 1944 Je ne pourrais pas le dire Vous avez dit que beaucoup de personnes du Sonderkommando avaient été abattues Des officiers supérieurs SS étaient ils présents Il y avait quantité de SS lors de ces exécutions Toute une compagnie de SS est venue spécialement d Auschwitz Je ne connais pas la hiérarchie mais le principal tueur était le Rottenführer Barowski Le Hauptsturmführer Baer qui était commandant d Auschwitz était il avec cette compagnie de S S Je ne sais pas Contre interrogatoire du Major MUNRO Les quatre femmes qui ont été pendues étaient elles accusées d avoir fourni des explosifs au Sonderkommando Oui Ces explosifs vous sont ils réellement parvenus Je ne pourrais pas le dire parce que les gens qui sont considérés comme ayant eu affaire avec ces femmes avaient déjà été tués quand je suis arrivé au crématoire Les explosifs ont ils été utilisés durant cette tentative d évasion Non Savez vous si les quatre femmes ont été menées devant un tribunal par les Allemands Je n en ai aucune idée Contre interrogatoire du Major CRANFIELD Le crématoire était il gardé secret Il n était pas secret en tant que crématoire mais on essayait de garder secret ce qui se passait à l intérieur Quand un groupe arrivait pour la chambre à gaz était il amené par l un des médecins Non Il y avait un S S devant et un derrière C est tout Ces groupes arrivaient ils habituellement en camion Ca dépendait Certains prisonniers arrivaient à pieds d autres les gens malades arrivaient en camion Ces camions étaient tels qu ils pouvaient benner et les chauffeurs trouvaient drôle d utiliser cette possibilité et de déverser les gens Est ce que les gens qui arrivaient du camp d Auschwitz contrairement à ceux qui arrivaient de la gare arrivaient habituellement en camion Oui Contre interrogatoire par le Capitaine CORBALLY Quand les chambres à gaz et les crématoires étaient prêts à commencer le travail et qu un nouveau transport arrivait pour le gazage est ce que le chef de la section politique venait au Sonderkommando et donnait ses ordres Il ne venait pas donner d ordres seulement l annonce de l arrivée d un transport Contre interrogatoire du Lieutenant JEDRZEJOWICZ Avez vous jamais entendu dire au camp de concentration d Auschwitz que quelqu un soit ressorti de la chambre à gaz Non c était impossible By the JUDGE ADVOCATE Combien de crématoires y avait il Quatre et un qui était appelé le Bunker qui était finalement une chambre à gaz Ils étaient tous à Birkenau Combien de chambres à gaz y avait il Dans chaque crématoire il y avait généralement deux chambres à gaz Quand vous êtes arrivé au Sonderkommando quel genre de fonction étiez vous sensé remplir en tant que médecin Au cas où quelqu un se blessait parmi les gens du Sonderkommando Je me souviens d un cas où un homme en travaillant s était brûlé les deux pieds dans la graisse humaine elle était bouillante Il faisait partie de mes fonctions de lui faire un pansement Déposition de Roman Sompolinski Information préliminaire sur la déposition du témoin je n ai traduit que les réponses concernant Auschwitz Ce qui concerne le camp de Belsen n est indiqué que par le habituel indiquant une coupure Treizième jour Lundi 1er octobre 1945 ROMAN SOMPOLINSKI sous serment interrogé par le Colonel BACKHOUSE Je suis un Juif de Lodz en Pologne et j ai été arrêté en 1939 J ai travaillé dans différents camps et suis finalement allé à Auschwitz à l automne 1943 J ai été transféré à Belsen quand les troupes Russes ont été trop proches Voulez vous regarder attentivement les personnes dans le box et dire si vous reconnaissez certains N 1 Kramer n 5 Hössler n 30 Schlomoivicz n 32 Antoni Aurdzieg n 47 Anton Polanski un bon ami à moi n 17 Gura n 4 Kraft Kramer était le commandant du camp à Auschwitz et Belsen Trois jours avant la libération du camp de Belsen je suis allé à la cuisine pour rapporter de la soupe à mes amis et il y avait des pommes de terre pourries au sol Nous avons commencé à en ramasser et Kramer s est mis à tirer sur nous avec son pistolet Il a tué deux d entre nous et m a blessé au bras Que pouvez vous nous dire à propos du n 4 Kraft Qu avez vous eu à faire avec le n 5 Il a été mon commandant au crématoire n 1 à Auschwitz A l automne 1943 nous sommes arrivés à la gare mes deux frères et moi et Hössler s est approché de nous Nous avons essayé de rester ensemble mais quand j ai dit à Hössler que c étaient mes frères il les a envoyés au crématoire J y ai été employé au nettoyage des chambres à gaz à la sortie des corps et à leur chargement dans des lorries Avez vous connu le n 30 Schlomoivicz à Belsen Contre interrogatoire du Major WINWOOD Vous prétendez que deux amis ont été tués par Kramer Quand avez vous pensé à cette histoire Quand j ai été blessé moi même Je suggère que vous avez pensé à cette histoire pour la première fois cinq minutes avant de la mentionner Ce n est pas vrai Est ce que l accusé n 4 George Kraft était à Belsen Contre interrogatoire du Major MUNRO Quand vous avez été séparé de vos deux frères avez vous vu ce qui leur est arrivé Non tous les gens choisis par Hössler devaient aller de l autre côté de la place et quand les camions sont arrivés ils ont été chargés dedans et emmenés Quand avez vous travaillé au crématoire A l automne 1943 quand je suis arrivé à Auschwitz J y ai travaillé deux mois Dans la déclaration que vous avez faite à un officier Britannique vous avez dit Le S S qui était en charge de mon groupe pour ce travail était l Oberscharführer Moll Avant que je ne sois transféré de mon commando précédent au Sonderkommando c était Moll qui en avait la charge Concernant ma déposition et ma déposition suivante toutes deux faites le 24 mai 1945 je souhaite apporter une correction à propos de l Oberscharführer Moll Je me suis trompé lorsque j ai dit qu il était en charge de mon groupe On m a dit à Auschwitz qu il avait cette charge avant que je ne sois employé aux chambres à gaz et au crématoire Lorsque je travaillais à la chambre à gaz et au crématoire c était le SS Hössler qui en avait la charge Je l identifie comme étant le n 1 sur la photographie n 9 Je suis absolument certain que c est lui il n y a pas de doute là dessus Avez vous fait cette déclaration Oui Si vous n avez pas de doute sur l identité de Hössler pourquoi avez vous nommé Moll en tant que commandant Au début j ai dit que mon commandant était Hössler mais on m a demandé qui était avant lui et j ai dit que c était Moll Quand vous avez finalement signé votre déposition vous en a t on donné lecture J ai fait ma déposition on me l a relue et je l ai signée Avez vous également dit Excepté pour l Oberscharführer Moll et l Obersturmführer Schwarz je ne connais pas les noms des autres membres du personnel Allemand à Auschwitz Oui Je suggère qu il n y avait pas de commandant du crématoire ou de la chambre à gaz à Auschwitz Le commandant du crématoire n 1 était Hössler Ce n était pas Moll qui avait la charge du petit groupe de SS qui eux mêmes avaient la charge du Sonderkommando Avant mon arrivée Et si Hoessler n avait jamais été à aucune époque en charge du crématoire ou de la chambre à gaz C est lui qui amenait tous les transports quand ils arrivaient à la chambre à gaz et les remettait à quelqu un de haut rang Cross examined by Major CRANFIELD Quand les groupes arrivaient pour les chambres à gaz étaient ils accompagnés par un médecin SS tel le Dr Tauber Oui Quand la nourriture était distribuée à Belsen est ce que les prisonniers se battaient pour en avoir et pour pouvoir vérifier que chacun avait une part convenable était il nécessaire d utiliser la force pour les retenir Contre interrogatoire du Major BROWN Contre interrogatoire du Capitaine NEAVE Vous avez reconnu l accusé n 30 Schlomoivicz Combien de temps l avez vous connu à Auschwitz Un an Quand il est devenu Blockältester a t il fait sortir parade tous les prisonniers du Block 12 pour leur parler Non Contre interrogatoire du Capitaine PHILLIPS Quand vous avez fait les dépositions à un officier Britannique vous a t on montré des photographies Oui dix Il y avait cinq ou six personnes sur chaque photo On m a demandé si je pouvais reconnaître quelqu un d Auschwitz ou de Belsen Avez vous reconnu quelqu un Oui Que vous a t on demandé ensuite Comment étaient ces gens et quelle était leur attitude envers les prisonniers On nous demandait si nous avions vu ces gens maltraiter d autres gens Avez vous dit quelque chose ou vous a t on demandé si vous aviez quelque chose à dire en faveur de ces personnes Oui Contre interrogatoire du Lieutenant JEDRZEJOWICZ Avez vous connu le n 47 Polanski à Auschwitz Non Est ce que les grillages wire entourant l enceinte extérieure à Auschwitz étaient chargés de courant électrique nuit et jour ou seulement durant la nuit Pendant la journée il n y avait pas de prisonniers dans le camp alors les barbelés n étaient pas électrifiés Ils les électrifiaient le soir quand les prisonniers étaient revenus de leur travail Réexamen par le Colonel BACKHOUSE Pourquoi pensez vous que Hössler était commandant de votre crématoire Parce qu il avait l habitude d amener chaque transport qui était condamné à mort au crématoire Le crématoire n 1 était situé à un endroit tel qu il était visible du camp des Tziganes comme du camp C By the JUDGE ADVOCATE Avez vous attrapé le typhus à Auschwitz Deux mois après avoir travaillé au crématoire Vous avez passé environ quatre mois à Belsen Dépositions de Ada Bimko et Sophia Litwinska Ces témoins sont cités parce qu ils évoquent les Sonderkommandos Je donnerai juste ici quelques mots de la présentation qu ils ont faite d eux mêmes lors de leur déposition devant le tribunal puis le ou les extrait s concernés Cinquième jour Vendredi 21 septembre1945 Ada BIMKO Juive Polonaise médecin Envoyée à Auschwitz le 04 août 43

    Original URL path: http://www.sonderkommando.info/index.php/lesproces/luneburg/temoins (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Sonderkommando - Accusés
    être devenu homme de la SS au 25 janvier 45 contre sa volonté Déclare être arrivé à Belsen le 22 ou 23 novembre 44 et avoir travaillé aux cuisines jusqu au 10 ou 11 janvier 45 puis aux bains jusqu en avril Dit qu il a été confondu avec Henkel dans les accusations des témoins parce qu il lui ressemble Un témoin une femme Juive Hollandaise Johanna Kurd déclare qu en effet il aurait parlé de sa promotion au statut de SS avec dégoût et qu il aurait bien traité les prisonniers leur aurait donné de la nourriture et les dernières nouvelles des avancées alliées Jugé non coupable pour ses activités à Belsen SS Klara OPITZ 35 Née le 16 avril 1909 à Schmiedeberg en Silésie Aufseherin Travaillait dans une usine AEG à Zillerthan Entrée à la SS le 10 octobre 44 elle est formée comme Aufseherin à Langenbielau durant 3 semaines et demie Elle retourne ensuite à l usine AEG de Zillertau comme surveillante Elle est arrivée à Belsen le 13 avril 45 soit 5 jours avant l arrivée des Britanniques où elle a été placée à la surveillance de l épluchage des pommes de terre de la cuisine du Block 9 Déclarée non coupable pour Belsen et acquittée Vladislav OSTROWOSKI OSTROSKI 31 Né le 27 juin 1914 à Lodz Kapo Peintre de formation Blessé sur le front Russe en 39 puis prisonnier des Allemands en 40 Il s évade fin 42 mais est repris en octobre 44 et envoyé à Groß Rosen jusqu en février 45 où il fut Stubendienst puis à Dora Arrive à Belsen le 10 avril Block 26 puis 19 Block des malades Dit n avoir eu aucune fonction à Belsen et n avoir jamais battu personne ce qui est contredit par divers témoins D autres témoignent en sa favuer Condamné à 15 ans de prison et libéré en 1955 Anchor Ansgar PINCHEN PICHEN 22 Né le 22 septembre 1913 à Esbjerg Danemark Il déclare avoir émigré en Silésie en 14 et s être vu imposer la nationalité polonaise en 22 quand la Pologne a pris le contrôle de la Silésie et être entré dans l armée allemande le 25 mai 40 Le 25 novembre 42 il a été blessé au bras Il est arrivé avec Francioh et deux autres à Belsen vers le 10 mars 45 et a été affecté en tant que garde Du fait de son bras il a été transféré aux cuisines Il a rapidement eu la charge de la cuisine n 1 Il n a jamais porté l uniforme de la SS Il a été arrêté le 17 avril Il a été pendu le 13 décembre SS Gertrud SAUER 41 Née le 08 septembre 1904 à Gorlitz en Silésie Aufseherin Elle travaillait dans une usine de munitions de Gorlitz En avril 44 on leur annonce que des prisonniers 300 femmes et 1000 hommes allaient être employés et qu il fallait des surveillantes Elle entre à la SS et le 22 septembre 44 elle est envoyée à Groß Rosen puis Langenbielau A partir du 8 novembre 44 elle est surveillante de prisonnières dans une entreprise de Roersdorf Elle est évacuée et arrive à Belsen fin février 45 où elle est affectée à différentes tâches Condamnée à 10 ans de prison elle est libérée en 1951 SS Franz STOFEL 25 Né le 05 novembre 1915 à Heinberg en Bavière Oberscharf ou Hauptsturmführer Employé dans le civil il s est engagé dans la SS en avril 36 Il est d abord allé à Dachau mais le camp était séparé des troupes et lui était avec les troupes jusqu en mars 39 ces troupes étaient en réalité les SS têtes de mort Ensuite il a été dans le camp jusqu au 15 janvier 44 Il est alors allé à Dora puis à Klein Bodungen en août qu il déclare avoir quitté le 05 avril 45 avec un convoi de prisonniers 610 prisonniers et 45 gardes Il dirigeait cette marche et Dorr était son adjoint Ils se dirigeaient vers Neuengamme mais ont finalement dû aller à Belsen où ils sont arrivés le 11 avril avec 590 prisonniers Condamné à mort Pendu le 13 décembre 45 SS Frieda WALTER 38 Née le 1er mars 1922 à Beuthen Aufseherin Elle travaillait dans une usine textile de juin 36 à octobre 44 Envoyée à Groß Rosen 2 jours et formée à Langenbielau en octobre 44 elle retourne début novembre 44 dans son entreprise à Neusalz en tant que surveillante du travail des prisonniers Elle arrive à Belsen le 24 février 45 où elle sera à la cuisine 3 puis au Kiesek Kommando au Kommando qui entretient le jardin du commandant Kommando de 60 prisonniers dont 15 sous sa responsabilité puis retour à la cuisine 3 Condamnée à trois ans de prison pour ses activités à Belsen Erich ZODDEL 29 Né le 09 août 1913 à Berlin Arrêté pour vol en 41 il est condamné à un an de prison Il est ensuite envoyé à Sachsenhausen fin 42 14 jours puis Oranienburg jusqu à fin octobre 43 Buchenwald 15 jours et Dora de la fin novembre 43 au 27 mars 44 Il dit n avoir pas été prisonnier de fonction dans ces camps Il est en revanche nommé Blockältester à Belsen à l hôpital du camp et à partir de janvier 45 Lagerältester au camp 1 Il évalue à 60 ou 70 le nombre de prisonniers de fonction Kapos Blockältester au camp 1 Dit que dans les Blocks 1 à 8 chacun avait son propre lit et que personne ne souffrait de la faim Divers témoins déposent contre lui Condamné à l emprisonnement à vie pour ses exactions à Belsen pour avoir abusé de sa position et s être complètement identifié à un SS 1 concernée par le procès d Auschwitz uniquement Stanislawa STAROSKA 48 Blockälteste et Lagerälteste Née le 1er mai 1917 à Tarnow en Pologne Libraire avant la guerre Arrêtée par la Gestapo le 13 janvier 40 comme membre de la Résistance Polonaise condamnée à mort sa peine convertie en emprisonnement à vie Le 28 avril 42 elle est envoyée à Auschwitz n 6 865 Travaille au Kommando de l eau et comme interprète parce qu elle parle allemand Est nommée Blockälteste par Langenfeld pour cette raison lorsque la précédente est démise de sa fonction Elle est au Block 8 puis au 5 celui des arrivantes Un Block de 1000 qui a contenu jusqu à 3 428 prisonnières Fin août 42 le camp des femmes est transféré à Birkenau Attrape le typhus en juillet 43 A sa sortie d hôpital devient l une des 3 Lagerältesten Des survivantes viendront témoigner en sa faveur Condamnée à 10 ans de prison libérée en 1950 concernés par le procès de Bergen Belsen et d Auschwitz à la fois SS Juana BORMANN 6 Née le 10 septembre 1893 à Birkenfelde Aufseherin Entrée aux auxiliaires de la SS en 1938 pour gagner sa vie déclare t elle Elle travaillait à la cuisine de Lichtenburg de 38 à 39 jusqu à ce que tout le camp soit évacué à Ravensbrück en 1939 Elle y serait restée jusqu en 43 1 an à la cuisine 1 an en Kommando extérieur puis 1 an au domaine de Pohl où elle surveillait 150 prisonniers C est à ce moment là qu elle dit avoir acheté son chien Nommée à Auschwitz elle y arrive le 15 mai 43 Après 3 semaines au Kommando Babetz elle sera à Birkenau jusque fin décembre 43 Elle prétend avoir donné son chien à Hartjenstein début juin 43 et l avoir récupéré début mars 44 parce qu il était malade donc ne pas l avoir eu à Birkenau Nombreuses sont les survivantes à se souvenir de la façon dont elle envoyait ce chien sur les prisonnières qu il mettait en sang Hössler avait confirmé le jour précédent dans sa déposition qu elle avait un très grand chien marron En 44 elle aurait été au sous camp de Budy Serait arrivée à Belsen à la mi février 45 où elle aurait été en charge de la porcherie avec 18 femmes sous ses ordres et 52 porcs alors que les prisonniers du camp mouraient de faim Condamnée à mort et pendue le 13 décembre 45 SS Karl EGERSDORF 21 Né le 20 juillet 1902 à Rosenbach en Bavière Déclare être entré dans la SS le 30 mars 41 puis être allé à Auschwitz I au service des cuisines Il aurait quitté ce camp le 21 janvier 45 et serait arrivé à Belsen le 7 ou 8 avril et affecté au magasin de nourriture Aucune question ne lui sera posée par la cour quant à Auschwitz Jugé non coupable des charges pesant sur lui à Bergen Belsen SS Herta EHLERT née Liess 8 Allemande née à Berlin le 26 mars 1905 Aufseherin Appelée à la SS en novembre 39 elle est formée à Ravensbrück où elle restera trois ans Elle est ensuite envoyée à Majdanek en octobre 42 Elle déclare qu il s agissait d un transfert de punition car elle était considérée comme manquant de sévérité à l égard des prisonniers Au printemps 44 elle est envoyée à Cracovie puis à Auschwitz en novembre 44 au sous camp de Rajsko qu elle quitte le 18 janvier 45 Elle arrive à Bergen Belsen début février 45 où elle sera responsable du magasin de vêtements des prisonniers Ensuite pendant l absence de Volkenrath à partir de début mars elle a eu la charge des Aufseherinnen en tant qu Oberaufseherin donc mais dit qu en réalité elles faisaient ce qu elles voulaient Elle n hésite pas à dire qu elle a été témoin de mauvais traitement infligées par divers es SS aux prisonnières en particulier Gollasch en dehors de celles accusées au présent procès Condamnée à 15 ans de prison elle est libérée en décembre 51 et prend le nom de H Naumann Helena KOPPER 46 Blockälteste Née le 24 février 1910 à Ploki en Pologne Arrêtée en juin 40 par la Gestapo pour être en possession de tracts anti allemands Envoyée à Ravensbrück et le 21 octobre 42 à Auschwitz où elle est restée jusqu au 20 décembre 44 au Strafkommando où elle dit avoir eu à connaître Grese Lohbauer et Lothe Ensuite elle a été envoyée à Belsen sous une tente puis Block 27 et 205 Au 27 elle était assistante de la Blockälteste fonction non officielle et la Rapportführerin Gollasch l a nommée Blockälteste lorsque la précédente a été transférée Block 224 850 prisonnières ensuite au camp 2 Elle y était à nouveau Blockälteste Elle dit avoir demandé à quitter cette fonction et avoir été versée dans la police du camp du 15 février 45 au 15 mars Reconnaît avoir constamment joué un rôle de dénonciatrice Accuse Borman et Volkenrath Condamnée à 15 ans de prison libérée en 1952 SS Karl FRAZICH FRANCIOH 16 Né le 05 octobre 1912 à Wriecen Brandenburg Rottenführer L accusé dit être entré à la SS en avril 40 et avoir officié comme cuisinier des soldats SS puis au mess des officiers à Auschwitz Il serait arrivé à Belsen de Groß Rosen avec Pichen accusé 22 le 10 ou le 15 mars 45 A la fin du mois il a été affecté à la cuisine 2 du camp des femmes puis à la 3 où il devait préparer les repas de 16 300 personnes Un officier médecin Britannique qui a visité le camp le matin du 16 avril confirme les témoignages des prisonniers disant qu on tirait sur ceux qui s approchaient ce que tous les SS nient avec constance en confirmant avoir vu lui même de nombreux corps autour de cette cuisine Condamné à mort pour ses activités à Belsen SS Irma GRESE 9 Née le 07 octobre 23 Oberaufseherin En 1942 à 18 ans elle est volontaire pour les SS Helferinnen et formée à Ravensbrück où elle reste de juillet 42 à mars 43 Elle est ensuite à Birkenau où elle restera jusqu à janvier 45 Après deux jours déclare t elle en responsabilité de la Strafkompanie qui ramenait dans le camp des pierres de l extérieur elle s occupe du Strassenbaukommando En décembre 43 elle est à la censure du courrier à la place de Volkenrath l accusée H Kopper nie ces dates et particulièrement cet emploi et affirme qu elle a longuement été responsable du Strafkommando dont elle était l une des prisonnières De mai à décembre 44 promue Oberaufseherin place importante dans la hiérarchie elle est responsable de 28 Blocks de prisonnières soit 20 à 30 000 personnes camp C bien qu elle les dise conçus pour 100 prisonnières 300 au maximum Elle passe ensuite deux semaines à Auschwitz I en responsabilité de deux Blocks d hommes avant l évacuation Elle prétend n avoir eu une arme que par obligation de sa hiérarchie et en auto défense Elle assure bien entendu n avoir jamais battu personne sévèrement ne jamais avoir utilisé de chien ne jamais avoir fait travailler de commando à la sablière Comme toutes les autres accusées elle affirme que tous les témoins mentent Après un bref passage par Ravensbrück de janvier à mars 45 où ce camp est également évacué elle accompagne un transport de prisonnières à Bergen Belsen où elle sera Kommandoführerin Elle a une réputation d extrême brutalité de plaisir à tuer et de nymphomanie Elle niera bien entendu tout cela lors du procès mais nous savons pour l avoir si souvent constaté et cela dès le procès de Nuremberg comment les accusés s avèrent englués dans leur médiocrité et leur peur d assumer leurs actes dans la grande majorité des cas et comment ils tentent de reporter leurs responsabilités sur d autres sur des SS qui se sont suicidés par exemple Il semblerait que des néo nazis la prennent aujourd hui comme un emblème sans doute attirés par cette réputation sulfureuse et glauque derrière un visage à l aryenne beauté Condamnée à mort elle est pendue le 13 décembre 45 SS Franz HÖSSLER 5 Obersturmführer Né le 04 février 1906 à Oberdorf p 195 ou Kempen p 713 en Allemagne Voilà l autobiographie orale qu il annonce au procès à comparer avec sa biographie visible ici Dans les annexes au procès figure sa déposition écrite où il ne donnera pas les mêmes informations Il entre à la SS en 1933 le jour de l arrivée d Hitler au pouvoir En mars 33 il est envoyé à Dachau et en juin 40 à Auschwitz qui se compose alors de 3 Blocks et 400 prisonniers Il en part en novembre 40 et ne revient à Birkenau qu en juillet 43 il passe sous silence ce qu il a fait entre temps Il y reste jusqu au 06 février 44 en tant que Lagerführer du camp des femmes puis est transféré dans un sous camp de Dachau A la mi juin 44 il revient à Auschwitz comme Lagerführer Ausch I jusqu en janvier 45 Il est ensuite à Dora de la fin février jusqu au début avril ou le camp doit évacuer Il arrive à Belsen le 8 ou le 9 Condamné à mort et pendu le 13 décembre 45 SS Fritz KLEIN 2 Né le 24 novembre 1888 à Zeiden Roumanie Obersturmführer Il étudie la médecine et devient en effet médecin à la fin de la 1ère guerre mondiale Il est parmi les tous premiers à entrer au NSDAP n 732 De 40 à 43 il sert dans l armée Roumaine et décide de devenir citoyen allemand en été 43 En décembre de la même année il est envoyé à Auschwitz Birkenau en tant que médecin du camp des femmes puis du camp des Tziganes Il prenait part aux sélections comme tout le personnel médical Il est ensuite versé au camp d Auschwitz I avant d être envoyé pour un mois à Neuengamme en décembre 44 en tant que médecin du camp Il est ensuite nommé à Bergen Belsen en remplacement du Dr Schnabel hôpital des SS sous les ordres du Dr Horstmann qui d après lui aurait quitté le camp trois jours avant l arrivée des Britanniques en lui laissant son poste Condamné à mort et pendu le 13 décembre 45 SS Josef KRAMER 1 Né le 10 novembre 1906 à Münich Hauptsturmführer Il quitte l école à 14 ans pour travailler comme électricien Il reprend des études de commerce mais cela ne mène à rien Considérant que le nazisme est la réponse aux difficultés que traverse l Allemagne il entre à la NSDAP en décembre 1931 et à la SS en juin 32 Il sera formé à Dachau où il arrive en avril 37 puis sera envoyé à Sachsenhausen Mauthausen où sa carrière commence véritablement dans la mesure où il a alors des responsabilités dans la gestion du camp donc dans le quotidien des prisonniers Il est ensuite envoyé une première fois à Auschwitz de mai 40 à octobre 41 comme adjoint de Höss avant de retourner en formation à Dachau Il administre alors le camp de Natzweiler Struthof en tant que Lagerführer puis commandant Il revient à Auschwitz comme Lagerführer de Birkenau échangeant son poste avec F Hartjenstein de mai à décembre 44 C est lui qui décide de la nomination d Otto Moll comme chef des quatre crématoires Il reçoit l ordre de partir pour Belsen le 1er décembre 44 à l approche des troupes Soviétiques Il y est nommé commandant à la place de Adolf Haas Condamné à mort et pendu le 13 décembre 1945 Hilde LOHBAUER 11 Née le 06 novembre 1918 à Plauen Arbeitsdienstführerin Déclare qu elle travaillait dans une usine de tissage et ayant refusé d aller dans une usine de munitions avoir été déportée à Ravensbrück jusqu en mars 42 puis Auschwitz I durant un mois et Birkenau jusqu en janvier 45 Avoir été nommée Kapo vers Noël 42 et cela durant un mois fonction que les SS lui auraient enlevée ensuite

    Original URL path: http://www.sonderkommando.info/index.php/lesproces/luneburg/accuses (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Sonderkommando - Peines infligées
    remerciements Contact Accueil Procès Lüneburg 45 Accusés Peines infligées Les peines des accusés au procès de Belsen à Lüneburg Les lettres B et A du tableau le jugement de la cour correspond à Belsen et ou Auschwitz et C ou nc jugement de culpabilité ou non culpabilité dans chacun des cas Il faut bien avoir présent à l esprit que la cour n a pu juger que selon les informations en sa possession d une part et seulement pour des exactions éventuelles à Belsen et ou à Auschwitz d autre part Beaucoup de faits n étaient pas connus au moment du procès c est à dire à l automne 45 NOM RANG FONCTION B A PEINE 1 Josef KRAMER SS Hauptsturmf Commandant C C mort 2 Fritz KLEIN SS Obersturmf Médecin du camp C C mort 3 Peter WEINGARTNER SS Hauptscharf Blockführer C C mort 4 George KRAFT SS Lagerführer dans d autres camps nc nc acquitté 5 Franz HÖSSLER SS Obersturmf nc C mort 6 Juana BORMANN SS Aufseherin nc C mort 7 Elisabeth VOLKENRATH SS Oberaufseherin C C mort 8 Eherta EHLERT SS Aufseherin C nc 15 ans 9 Irma GRESE SS Oberaufseherin C C mort 10 Ilse LOTHE Kapo nc nc acquittée 11 Hilde LOHBAUER Arbeitsdienstführerin C C 10 ans 12 Josef KLIPPEL SS Sturmbannf nc acquitté 13 Nikolas JENNER n a pas été jugé 14 Oscar SCHMIZT Lagerältester nc acquitté 15 Paul STEINMETZ n a pas été jugé 16 Karl FLRAZICH FRANCIOH SS Rottenführer C mort 17 Ladislaw GURA Garde et chauffeur malade relaxé 18 Fritz MATHES SS Hauptscharf nc acquitté 19 Otto CALESSON KULESSA SS Scharführer C 15 ans 20 Medislaw BURGRAF Stubendienst Kapo C 5 ans 21 Karl EGERSDORF SS Scharführer nc acquitté 22 Anchor PI N CHEN SS Garde C mort 23 Walter OTTO SS Oberscharf Blockführer nc acquitté 24 Walter MELCHER SS Oberscharf n a pas été jugé 25 Franz STOFEL SS Oberscharf C mort 26 Heinrich SCHREIRER SS Oberscharf Blockführer nc C 15 ans 27 Wilhelm DOR DORR SS Rottenführer C mort 28 Eric BARSCH SS nc acquitté 29 Erich ZODDEL Blockält Lagerält C prison à vie 30 Ignatz SCHLOMOIVICZ Kapo Blockälteste nc acquitté 31 Vladislav OSTROWSKI Stubendienst Kapo C 15 ans 32 Antoni AURDZIEG aide Stubendienst C 10 ans 33 Ilse FORSTER SS Aufseherin C 10 ans 34 Ida FORSTER SS Aufseherin nc acquittée 35 Klara OPITZ SS Aufseherin nc acquittée 36 Charlotte KLEIN SS Aufseherin nc acquittée 37 Herta BOTHE SS Aufseherin C 10 ans 38 Frieda WALTER SS Aufseherin C 3 ans 39 Irene HASCHKE SS Aufseherin C 10 ans 40 Gertrud FIEST SS Aufseherin C 5 ans 41 Gertrud SAUER SS Aufseherin C 10 ans 42 Hilde LISIEWITZ SS Aufseherin C 1 an 43 Johanne ROTH Stubendienst C 10 ans 44 Anna HEMPEL SS Aufseherin C 10 ans 45 Hildegard HALMEL HAHNEL SS Aufseherin nc acquittée 46 Helena KOPPER Blockälteste C 15 ans 47 Anton POLANSKI Aide de Blockälteste nc acquitté 48 Stanislawa STAROSKA Blockält Lagerält C

    Original URL path: http://www.sonderkommando.info/index.php/lesproces/luneburg/accuses/peines-infligees (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Sonderkommando - Cracovie (47)
    les Sonderkommandos sur l extermination par ou sur des SS sur la Reinhardt Aktion sur Majdanek sur les ghettos sur les procès Séries documentaires Hefte Revue du Mémorial de la Shoah Yad Vashem Studies Films Sites Internet Glossaire Infos Présentation du site Contenu du site Présentation de l auteur Crédits et remerciements Contact Accueil Procès Cracovie 47 Procès d Auschwitz à Cracovie du 24 novembre au 22 décembre 1947 Trois anciens prisonniers membres des Sonderkommandos témoigneront au procès d Auschwitz qui a lieu à Cracovie en 1947 Il s agit de Szlamo DRAGON Alter FEINSILBER Fajnzylberg et Henryk TAUBER Trois autres membres des Sonderkommandos témoigneront au second procès d Auschwitz qui s ouvrira à Francfort en 1963 Concernant ce procès vous trouverez sur le site une page listant les accusés et donnant des informations biographiques les concernant plus ou moins détaillées selon les cas des textes des dépositions des trois anciens membres des Sonderkommandos cités ci dessus qui figurent dans l ouvrage Des voix sous la cendre et que je reprends ici Si vous avez connaissance de sources autres que celles consultables aux archives du Musée d Auschwitz concernant ce procès je vous serais très reconnaissante de me le faire savoir Je serais particulièrement intéressée évidemment par tout ce qui figure aux minutes du procès et qui concerne les Bunkers et crématoires ainsi que les prisonniers membres des Sonderkommandos Vous pouvez me joindre par le lien vers ma boîte mail que vous trouverez en page d accueil ou en cliquant ici Je vous en remercie à l avance Les procès Les peines des accusés au procès de Belsen à Lüneburg Les lettres B et A du tableau le jugement de la cour correspond à Belsen et ou Auschwitz et C ou nc jugement de culpabilité ou non culpabilité dans chacun

    Original URL path: http://www.sonderkommando.info/index.php/lesproces/cracovie-47 (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Sonderkommando - Témoins
    km au NO de Varsovie Sa famille fut déportée à Nowy Dwor puis au ghetto de Varsovie qu il réussit à quitter avec son frère Abraham leur petite sœur leur petit frère et leur mère pour Plonsk puis le ghetto de Mlawa d où ils arrivèrent à Auschwitz en décembre 1942 Après avoir passé la première sélection avec son frère ils furent affectés au Sonderkommando trois jours après leur arrivée Lors de son décès en Israël en octobre 2001 l historien des Sonderkommandos d Auschwitz Gideon Greif qui l avait rencontré et interviewé à de nombreuses reprises a écrit une très belle page pour dire l immensité de sa tristesse devant la mort de cet homme dont la perte est à la fois celle d un témoin essentiel de l histoire des Sonderkommandos et celle d un homme aux nombreuses qualités humaines dont G Greif dit par exemple Shlomo war dagegen tapfer mutig stolz und bestimmend Shlomo était courageux au contraire fier et déterminé Alter FEINSILBER né le 23 octobre 1910 à Stoczek en Pologne à 100 km à l Est de Varsovie Je ne rappellerai pas ici d éléments de sa biographie parce qu il l évoque lui même en guise d introduction dans sa déposition Je voudrais en revanche souligner cette très belle image de la France qui apparaît dans son témoignage Elle est bien entendu tout à fait accessoire pour le sujet qui nous occupe et peu réaliste hélas mais elle touche évidemment la Française que je suis En effet de son engagement dans la guerre d Espagne c est par les camps de St Cyprien Argelès Drancy et Compiègne qu il passe en France Pourtant voici le souvenir qu il en garde La population française était bien disposée à l égard des Juifs Des Aryens se faisaient apposer dans leurs documents l inscription Juif pour protester contre cette manière de traiter les Juifs La police Française devait obéir aux ordres Allemands Les Français ignoraient le sort réservé aux déportés à Auschwitz car dans le cas contraire ils se seraient manifestés j en suis persuadé contre ces déportations Cet homme qui avait une si haute idée de la France est mort en septembre 1987 à Paris Henryk TAUBER né le 08 juillet 1917 à Chrzanow en Pologne à l ouest de Cracovie tout près d Auschwitz Il est arrivé à Auschwitz le 19 janvier 43 après avoir vécu dans le ghetto de Cracovie puis avoir été mis en prison Le mois suivant son arrivée 02 février 43 il a été affecté au Sonderkommando du K I et à celui du K III en mars 43 comme chauffeur Son témoignage sur les crématoires et les chambres à gaz très détaillé a été fondamental Bien plus tard ces informations ont complété et confirmé les recherches sur documents qu a pu faire Jean Claude Pressac lorsque ceux ci ont pu être consultés Ce témoignage est donc extrêmement utile et précieux grâce à sa précision et son authenticité en tout point

    Original URL path: http://www.sonderkommando.info/index.php/lesproces/cracovie-47/temoins (2016-05-01)
    Open archived version from archive