archive-info.com » INFO » C » CANAUX-ET-TERRITOIRE.INFO

Total: 257

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Archives - Mercredi, janvier 18 2012 - Canaux & Territoire
    qui nous séparent des premiers coups de pioche et des rivalités et espoirs qu ils ont suscités La réorientation au cours des siècles des productions en fonction de l évolution des technologies et des méthodes culturales démontre bien l incidence de la technique sur le territoire L ordonnance de juillet 204 qui abroge la loi de 1865 et les nouvelles contraintes qui pèsent sur les gestionnaires posent la nécessité de mettre en avant tout comme par le passé les notions de solidarité et coopération plutôt que celles de rivalité et d affrontement Cependant ce n est plus le seul monde agricole qui fait entendre sa voix mais l ensemble des citoyens pour une meilleure considération des externalités liées à l irrigation et une redéfinition du partage de la ressource qui prenne en compte les contraintes hydrauliques économiques agronomiques sociales écologiques et environnementales documents d archives travaux d achèvement du canal tracé soumis à l enquête d utilité publique commune de Monétier Allemont extrait 19 février 1935 ADHA 7 S ASA 860 secteur des Empeygnées passage bâche en ciment armé et cuvette maçonnée plan des ouvrages 8 décembre 1923 ADHA 7 S ASA 859 panneau précédent revenir à la présentation de l exposition Par Brigitte Lebioda Chronique d une r évolution 14 Les estimations effectuées en 1884 par Claude Allier de la Chaire départementale d agriculture faisaient état de 794 propriétaires ayant engagé 2515 hectares sur un total de 4961 ha potentiellement arrosables En 1912 seuls 700 ha étaient souscrits à l arrosage pour 400 propriétaires Actuellement du fait de l évolution des techniques et de la réorientation des pratiques sur 7000 ha dominés plus de 3 500 sont souscrits par un millier de propriétaires L arboriculture représente 73 de la surface Tous ceux qui ont essayés d évaluer les besoins futurs ont toujours eu beaucoup de difficultés à appréhender l avenir avec discernement n ayant pas de visibilité sur les évolutions technologiques à court et moyen termes En 1910 l estimation des surfaces soumises à l irrigation et la quantité d eau nécessaire était calculée en fonction du nombre de bras potentiellement disponibles ce qui rendait les ingénieurs hydrauliques de l époque plutôt dubitatifs sur les plus values escomptées A l opposé la composante eau n était étudiée avec précision que lorsqu il était nécessaire de faire appel aux stations de pompage Le rapport de 1910 estime que l eau étant acheminée par la SFMHD pour les communes de Lardier Vitrolles Monétier et Ventavon les besoins seront pendant longtemps satisfaits et que la prévision de la consommation d eau par les arrosages importe peu Une vision qui n est heureusement plus celle des responsables actuels qui considèrent la question de la gestion ressource comme devant être menée à une échelle plus globale inter ASA documents d archives mise à l enquête de l avant projet 11 mai 1869 ADHA 7 S ASA 850 propriétaires intéressés au canal de Ventavon 7 juin 1888 ADHA 7 S ASA 836 état récapitulatif des terrains engagés au 7 juillet 1884 ADHA 7 S ASA 850 panneau précédent panneau suivant revenir à la présentation de l exposition Par Brigitte Lebioda Chronique d une r évolution 13 Le passage de l irrigation gravitaire à l aspersion permet en moyenne de diviser par 10 la consommation d eau pour une même culture En 20 ans de 1982 à 2002 le passage à l aspersion l amélioration des techniques et du matériel ainsi qu une réelle prise en compte de l enjeu d une gestion raisonnée de la ressource en eau ont permis de diminuer par deux la consommation tout en augmentant significativement les surfaces exploitées pour l arboriculture La consommation d eau sur le périmètre du Canal est passée d une moyenne de 20 millions de m3 à 12 millions Cependant les exploitants agricoles peuvent subir de fortes contraintes lors des périodes d étiage des cours d eau Les modalités d irrigation sont alors régies par décision préfectorale qui limite les jours et horaires d arrosage selon les secteurs afin de garantir les débits réservés dans le milieu naturel et d assurer un accès à l eau pour tous Le dérèglement climatique risque d accentuer encore dans les années à venir la rareté de la ressource en période estivale d où la nécessité de continuer à étudier les possibilités de réduction de consommation Depuis juin 2005 les trois stations du sud du secteur Le Poët Mison et Sisteron sont reliées par fibre optique permettant une vision de la situation en temps réel ainsi qu une gestion automatique et plus optimisée des pompes et du réservoir économies d eau et d énergie sont ainsi réalisées panneau précédent panneau suivant revenir à la présentation de l exposition Par Brigitte Lebioda Chronique d une r évolution 12 Contrairement à certains autres canaux d irrigation du département celui de Ventavon n a pas à craindre le risque d un abandon plus ou moins imminent l importance des superficies mises en cause et le poids économique que représente la production dans ce secteur très rural apportent une certaine garantie à son maintien Par ailleurs le Canal de Ventavon étant alimenté par l eau de la retenue de Serre Ponçon les adhérents de l ASA ont jusqu à présent supporté moins de contraintes en cas de sécheresse que dans d autres secteurs irrigués du département Cependant la pression exercée notamment sur l arboriculture les nouvelles contraintes imposées par la loi sur l eau de 2006 les demandes croissantes en électricité les aléas climatiques peuvent remettre en cause un certain nombre d exploitations et modifier encore dans l avenir le paysage du périmètre La loi de 1865 qui régissait l ensemble des associations syndicales depuis cette date a été abrogée par l ordonnance du 1er juillet 2004 le dispositif d application ayant été rendu officiel par un décret du 3 mai 2006 L ASA du Canal de Ventavon a revu ses statuts pour être en conformité avec les nouveaux textes La lutte anti gel par exemple se situe en dehors de la mise en fonctionnement normale des stations de pompage et coïncide avec une période de production d électricité importante de la part d EDF d où la nécessité de renégocier annuellement les dérogations pour la mise en service des stations avant la date conventionnelle du 15 avril panneau précédent panneau suivant revenir à la présentation de l exposition Par Brigitte Lebioda Chronique d une r évolution 11 Le périmètre nord du canal de Ventavon est encore alimenté gravitairement par la prise d eau et le canal d origine pour 49 ha Il est prévu de les alimenter par aspersion dans les années futures L alimentation en eau de ce secteur représente annuellement près de 10 millions de m3 presque autant que le reste du périmètre désormais alimenté exclusivement par aspersion Ces 3550 ha dont 2350 dans les Hautes Alpes et 1200 dans les Alpes de Haute Provence sont actuellement approvisionnés par 7 stations de pompage reliées à 8 bassins réservoirs représentant un volume de 34 800 m3 Ce sont environ 280 kilomètres de canalisations qui amènent l eau à plus de 5000 parcelles L ASA du Canal de Ventavon bénéficie toujours du transport de 1800 l s par le canal usinier d EDF pendant 6 mois de l année Pour autant elle n utilise pas la totalité de cette eau économisant au cours des quinze dernières années entre 900 et 1300 l s selon la pluviométrie enregistrée Néanmoins les économies d eau étant de plus en plus pressantes d autres techniques se mettent en place micro jet goutte à goutte certains producteurs optant également pour le système de changement de jets en cours de saison Primordiale pour les arboriculteurs la lutte anti gel mobilise une importante quantité d eau qui doit être disponible au même moment quelque soit le secteur Compte tenu des caractéristiques du réseau de distribution seuls 10 à 15 du périmètre peuvent être satisfaits le réseau est construit pour un coefficient d utilisation de 20 alors que la lutte anti gel nécessite 100 de la capacité panneau précédent panneau suivant revenir à la présentation de l exposition Par Brigitte Lebioda Chronique d une r évolution 10 En l espace d un siècle et demi le métier de conducteur d eau a connu d importantes évolutions Autrefois le prayer était responsable non seulement de la surveillance du canal et de ses ouvrages mais aussi chargé de faire respecter les tours d eau entre les adhérents Il avait de fait un rôle social très important Basé à l origine sur un savoir faire appris sur le terrain nécessitant beaucoup d interventions manuelles et une surveillance visuelle de tous les instants ce travail a fait place à celui d un technicien polyvalent Se tenir constamment au courant des évolutions technologiques être à l écoute des attentes des agriculteurs parfois même les devancer et assimiler les tout derniers outils de gestion informatiques et électroniques font désormais partie de son quotidien Il continue en outre à assurer comme par le passé le bon entretien des ouvrages qui concerne tout autant le fonctionnement de la prise la réfection des conduites la surveillance des vannes les bornes de distribution les systèmes de filtration que le bon fonctionnement des compteurs L entretien des canaux et des ouvrages était à l origine assuré collectivement lors de journées de corvées Cette prestation en nature était calculée en fonction de la superficie souscrite par l adhérent Lors de l établissement des rôles montants à payer par chacun destinés à recouvrir les fonds nécessaires pour régler le prayer et solder éventuellement les travaux effectués par des entreprises l équivalent de cette prestation en nature est déduite des sommes à valoir par l adhérent panneau précédent panneau suivant revenir à la présentation de l exposition Par Brigitte Lebioda Chronique d une r évolution 9 Avant les années 1970 les exploitations agricoles de ce secteur étaient traditionnellement vouées à la polyculture et à l élevage L arrosage par aspersion permet de diminuer la quantité d eau nécessaire pour une même culture et d étendre le périmètre irrigué ou de se diriger vers une production nécessitant davantage de ressource hydrique comme l arboriculture Dans une région où les risques de gel des bourgeons floraux sont importants l aspersion a aussi apporté la possibilité d une lutte anti gel par l arrosage sur frondaisons lorsque le froid est le plus vif sécurisant ainsi la production fruitière L évolution des spécificités des superficies arrosées par le Canal de Ventavon est flagrante En 1976 un peu plus de 1032 ha sont arrosés à la raie contre 804 en aspersion En 1985 sur 2260 ha irrigués 2010 le sont par aspersion Dans le même temps la dominante culture a évolué de 1984 à 1996 la superficie de vergers a triplé et représente actuellement 3600 ha irrigués par aspersion En parallèle à la question de la quantité surgit aussi celle de la qualité les méthodes d aspersion modernes demandent une eau la plus claire possible d où des recherches spécifiques sur la filtration qu elle soit publique comme dans le cas de l installation réalisée sur la station de Monétier par l ASA du canal de Ventavon ou privée documents d archives le Soleillet extension des irrigation du canal de Ventavon 15 juillet 1957 ADHA 1311 W 100 4 panneau précédent panneau suivant revenir à la présentation de l exposition Par Brigitte Lebioda Chronique d une r évolution 8 Après 10 ans de pourparlers c est en 1956 que 100 ha sont irrigués par aspersion sur la commune de Ventavon une première en France En 1972 un accord intervient avec EDF après de multiples négociations La construction du canal usinier va fortement perturber le réseau d irrigation en place la société prend en charge le rétablissement des irrigations construction de 4 stations pour l aspersion et 1 par ruissellement maintient la fourniture gratuite de 1000 kW d électricité pendant la période d irrigation soit 4 000 000 de kWh an ainsi que le transport de 1800 l s du 15 avril au 15 octobre Le canal EDF est mis en eau fin 1975 Les stations de pompage des Empeygnées et de Rourebeau sont construites en 1974 et 1975 celles de Monétier et Garduelle en 1975 et 1976 celle de Romeyère interviendra en 1982 L usine du Beynon est arrêtée en 1974 L intérêt de l aspersion fait son chemin de 1981 à 1992 c est l ensemble du périmètre qui est reconvertit La station du Poët est mise en service en 1987 celle de Maugrach en 1991 Seul l extrême nord du périmètre entre Lettret et la Saulce reste à l irrigation par gravité Aux yeux du monde agricole la mise en service du barrage de Serre Ponçon entraîne d autres inconvénients tant sur la quantité d eau qui subit d importantes variations que sur sa qualité pour lui celle ci ne transporte plus la quantité de limons nécessaire au colmatage du canal et à la fertilisation des cultures Un handicap qui sera considéré comme un avantage quelques années plus tard documents d archives projet d irrigation par aspersion sur le périmètre de Ventavon haut plan d ensemble 10 octobre 1954 ADHA S 1433 projet d irrigation du périmètre de Ventavon haut mémoire explicatif extrait 23 octobre 1954 ADHA S 1433 panneau précédent panneau suivant revenir à la présentation de l exposition Par Brigitte Lebioda Chronique d une r évolution 7 Le 16 mars 1923 la SFMHD confirme le transport de 1800 l s du 15 avril au 15 octobre sur la dotation de 2500 l s par an et demande à ce que les installations soient établies et exploitées de manière à avoir le meilleur rendement possible et éviter toute perte d eau et d énergie électrique Le 27 février 1934 la SEELM s engage à assurer le fonctionnement et le maintien en bon état de la station de pompage dite du Beynon à fournir gratuitement l énergie électrique nécessaire au fonctionnement du poste élévatoire pour l alimentation d une rigole spéciale destinée à l arrosage des terrains hauts sur les territoires des communes de Ventavon et de Monétier Allemont Ce projet ne sera finalement pas réalisé mais oriente déjà les accords futurs Le 16 septembre 1934 l Association syndicale opte pour le projet d achèvement par gravité de la zone en amont du Beynon Un an plus tard l État approuve le projet et accorde une subvention non négligeable pour l achèvement des travaux Le canal gravitaire prolongé de 12 km en amont du Beynon est terminé en 1939 et arrose 200 ha Société Énergie Électrique du Littoral Méditerranéen Si la construction du Canal avait suscité des oppositions la production d électricité engendre des demandes au cours des années 1932 1933 nombre de communes sollicitent la possibilité de bénéficier d une partie de l énergie produite à l usine du Poët Parmi celles ci on relève la demande de la commune de Mison mais aussi celles de Château Arnoux Saint Paul sur Ubaye Barcelonnette Enchastraye Meyronnes Manosque Thuriers le Lauzet et même Guillestre ainsi que des syndics du Jabron et du bas Verdon panneau précédent panneau suivant revenir à la présentation de l exposition Par Brigitte Lebioda un commentaire Chronique d une r évolution 6 Pour être viable le projet primitif devait être totalement réalisé pour bénéficier à l ensemble du périmètre Or la plus grande partie des terrains souscrits se trouve en fin de parcours de la branche mère A partir de 1907 de nouveaux schémas sont étudiés ils présentent l avantage de pouvoir fractionner les travaux En 1910 un rapport estime qu un débit de 500 litres serait très largement suffisant pour alimenter le périmètre au delà du Beynon de quoi revoir largement le dimensionnement d origine En août 1919 la loi d achèvement des travaux est enfin votée En aval du Beynon l eau sera transportée depuis les canaux usiniers La partie en amont sera alimentée soit par le canal d origine soit par celui de la SFMHD L association créée en 1880 est dissoute par ce même texte de loi la concession de 2500 l s dont elle bénéficie depuis 1881 étant reportée sur la future Association syndicale à créer Celle ci est constituée le 17 février 1924 Les travaux sont déclarés d utilité publique en mars 1924 et débutent la même année La question de la capacité du canal continue à poser question L ingénieur Simon écrit en mars 1924 Le canal tel que nous le prévoyons n aura sa capacité totalement utilisée que dans plusieurs siècles Serait il raisonnable d en compromettre la construction pour vouloir lui accroître la partie de la section qui resterait improductive durant une si longue période panneau précédent panneau suivant revenir à la présentation de l exposition Par Brigitte Lebioda Chronique d une r évolution 5 Le projet était basé à l origine sur une distribution de l eau par simple gravité L eau ainsi conduite arrose le périmètre situé en aval de son parcours Des projets liés à la production d électricité vont faire naître d autres attentes celles d arroser des terres situées à une altitude supérieure à celle du canal En 1898 puis en 1905 Valentin Chabrand demande à bénéficier d une concession de 1500 l au Fort La Saulce Fondateur de la SFMHD il projette également la construction d une usine hydroélectrique au Beynon sur la commune d Upaix Il accepte sous certaines conditions de céder une partie de l électricité produite pour élever à un niveau supérieur l eau destinée à l arrosage En 1908 la SFMHD est autorisée par décret à dériver 40 m3 s à la Saulce et à produire de l électricité à l usine du Beynon Elle s engage en contrepartie à fournir l eau nécessaire au périmètre situé à l aval avec un débit maximal de 1000 l s ainsi qu une puissance électrique de 600 kW L association syndicale aura à sa charge la construction des

    Original URL path: http://www.canaux-et-territoire.info/d2/index.php?archive/2012/01/18 (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Archives - Jeudi, janvier 19 2012 - Canaux & Territoire
    qu est ce que c est ASA la création ASA les statuts Techniques d irrigation les différentes techniques rencontrées sur notre département leurs contraintes leurs avantages billets en ligne l irrigation gravitaire l irrigation sous pression Principes de fonctionnement d un canal d irrigation billet en ligne principe de fonctionnement Les externalités impacts sur le milieu évolution du paysage Les restrictions d usage Gestion de l eau rôles de l Etat et des collectivités Union ou fusion d Associations syndicales pourquoi Et très bientôt aussi une galerie photo Par Brigitte Lebioda Bienvenue ADELHA Ligue de l enseignement des Hautes Alpes mène depuis plusieurs années un programme d actions autour des canaux d irrigations et de leurs enjeux Ce site a pour objectif d informer sur l avancée de ce projet Vous y trouverez progressivement des compte rendus photos interviews outils pédagogiques Vous pouvez également faire part de vos réactions et informations à l aide de la fonction commentaire liée à chaque billet Bonne navigation Tags This will be shown to users with no Flash or Javascript Tous les tags Rechercher Catégories Les canaux d irrigation enjeux de territoire et de société un projet d ADELHA 4 Actions éducatives 2 Balades autour des canaux 6 Bibliographie et ressources 2 Quelques chiffres 1 Billets à venir 1 Découverte sorties projections 4 Etudes Rencontres 9 Expositions 16 Général 7 Glossaire 1 Irrigations comment ça fonctionne 9 Actualités Manifestations à venir 5 Publications 1 Multimédia 1 Conférence 2 Accueil Archives Calendrier janvier 2012 lun mar mer jeu ven sam dim 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 À retenir Bibliographie Glossaire Pourquoi ce site Nos partenaires Qui sommes nous Mentions

    Original URL path: http://www.canaux-et-territoire.info/d2/index.php?archive/2012/01/19 (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Archives - février 2011 - Canaux & Territoire
    compte rendus photos interviews outils pédagogiques Vous pouvez également faire part de vos réactions et informations à l aide de la fonction commentaire liée à chaque billet Bonne navigation Tags This will be shown to users with no Flash or Javascript Tous les tags Rechercher Catégories Les canaux d irrigation enjeux de territoire et de société un projet d ADELHA 4 Actions éducatives 2 Balades autour des canaux 6 Bibliographie et ressources 2 Quelques chiffres 1 Billets à venir 1 Découverte sorties projections 4 Etudes Rencontres 9 Expositions 16 Général 7 Glossaire 1 Irrigations comment ça fonctionne 9 Actualités Manifestations à venir 5 Publications 1 Multimédia 1 Conférence 2 Accueil Archives Calendrier février 2011 lun mar mer jeu ven sam dim 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 À retenir Bibliographie Glossaire Pourquoi ce site Nos partenaires Qui sommes nous Mentions légales Nous contacter Derniers billets Conférence Les canaux dans les Alpes Petites Oeuvres Multimédias Le Canal à Chauffayer Le canal un film et des témoignages Montady une histoire de plusieurs siècles L eau et les sociétés colloque de

    Original URL path: http://www.canaux-et-territoire.info/d2/index.php?archive/2011/02 (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Evolution de l'irrigation en France : approches historiques et techniques (1) : superficies irriguées - Canaux & Territoire
    Si on a pu constater un léger fléchissement entre 1991 et 1993 incertitudes dues aux réformes de la PAC alors en cours la courbe a connue une nette remontée dans 1994 Tendances récentes On observe une certaine stabilité depuis 1995 Le nombre d exploitations irriguées décroît nettement depuis 1990 mais cela coïncide avec le constat d un fléchissement général du nombre d exploitations De même le taux d utilisation des équipements a baissé principalement du fait de la gestion des rotations de cultures cultures qui nécessitent ou non le recours à l irrigation Par ailleurs ce taux d utilisation est aussi fonction des conditions climatiques et explique en partie les fluctuations d année en année L irrigation anciennement concentrée sur la Provence s est étendue progressivement sur ce même secteur puis vers le Sud Ouest notamment sous l influence de grandes compagnies d aménagement régional De nouveaux secteurs suivent rapidement Midi Pyrênées Aquitaine Centre Ile de France Rhône Alpes et Poitou Charentes mais cette fois sous l impulsion d initiatives plus individuelles Lire également 2 équipements et systêmes d irrigation 3 modes de gestion Bienvenue ADELHA Ligue de l enseignement des Hautes Alpes mène depuis plusieurs années un programme d actions autour des canaux d irrigations et de leurs enjeux Ce site a pour objectif d informer sur l avancée de ce projet Vous y trouverez progressivement des compte rendus photos interviews outils pédagogiques Vous pouvez également faire part de vos réactions et informations à l aide de la fonction commentaire liée à chaque billet Bonne navigation Tags This will be shown to users with no Flash or Javascript Tous les tags Rechercher Catégories Les canaux d irrigation enjeux de territoire et de société un projet d ADELHA 4 Actions éducatives 2 Balades autour des canaux 6 Bibliographie et ressources

    Original URL path: http://www.canaux-et-territoire.info/d2/index.php?post/2009/02/16/25-evolution-de-l-irrigation-en-france-approches-historiques-et-techniques-1-superficies-irriguees (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Evolution de l'irrigation en France : approches historiques et techniques (2) : équipements et systèmes d'irrigation - Canaux & Territoire
    atteignent 95 pour les Hautes Alpes Les systèmes d irrigation De 1960 Ã 2000 le développement de l irrigation a porté quasi exclusivement sur l aspersion L irrigation gravitaire n existe pratiquement plus qu en réseau collectif dans le Sud et les régions de montagnes Ils résultent le plus souvent de droits anciens Cependant certains secteurs alimentés en gravitaire ont été reconvertis à l irrigation sous pression Alors qu en 1970 35 des superficies irriguées n utilisaient que le seul mode gravitaire ce pourcentage est descendu à 12 en 1988 7 si l on considère les surfaces exclusivement irriguées en gravitaire Toujours en 1988 l aspersion représentait 91 de l irrigation sous pression 914 00 ha les différents systèmes de micro irrigation se partageant les 9 restant 90 000 ha Lire également 1 superficies irriguées 3 modes de gestion Bienvenue ADELHA Ligue de l enseignement des Hautes Alpes mène depuis plusieurs années un programme d actions autour des canaux d irrigations et de leurs enjeux Ce site a pour objectif d informer sur l avancée de ce projet Vous y trouverez progressivement des compte rendus photos interviews outils pédagogiques Vous pouvez également faire part de vos réactions et informations à l aide de la fonction commentaire liée à chaque billet Bonne navigation Tags This will be shown to users with no Flash or Javascript Tous les tags Rechercher Catégories Les canaux d irrigation enjeux de territoire et de société un projet d ADELHA 4 Actions éducatives 2 Balades autour des canaux 6 Bibliographie et ressources 2 Quelques chiffres 1 Billets à venir 1 Découverte sorties projections 4 Etudes Rencontres 9 Expositions 16 Général 7 Glossaire 1 Irrigations comment ça fonctionne 9 Actualités Manifestations à venir 5 Publications 1 Multimédia 1 Conférence 2 Accueil Archives Calendrier juin 2015 lun mar mer

    Original URL path: http://www.canaux-et-territoire.info/d2/index.php?post/2009/02/16/26-evolution-de-l-irrigation-en-france-approches-historiques-et-techniques-2-equipements-et-systemes-d-irrigation (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Evolution de l'irrigation en France : approches historiques et techniques (3) : modes de gestion - Canaux & Territoire
    de gestion collective Ce sont les Sociétés d Aménagement Régionales SAR qui sont des concessions d Etat pour 68 000 ha 4 des surfaces irriguées les Associations Syndicales Libres ASL les CUMA Coopérative d Utilisation de Matériel Agricole d irrigation les syndicats intercommunaux ces trois dernières catégories assurent l irrigation de 16 des terres irriguées On voit donc que la gestion individuelle représente 60 de l irrigation en France Or ce chiffre qui vaut pour l ensemble du territoire français n est absolument pas représentatif des Hautes Alpes puisque les ASA y gèrent à 95 les 17 000 ha irrigables Lire également 2 Equipements et systèmes d irrigation 1 Superficies irriguées Bienvenue ADELHA Ligue de l enseignement des Hautes Alpes mène depuis plusieurs années un programme d actions autour des canaux d irrigations et de leurs enjeux Ce site a pour objectif d informer sur l avancée de ce projet Vous y trouverez progressivement des compte rendus photos interviews outils pédagogiques Vous pouvez également faire part de vos réactions et informations à l aide de la fonction commentaire liée à chaque billet Bonne navigation Tags This will be shown to users with no Flash or Javascript Tous les tags Rechercher Catégories Les canaux d irrigation enjeux de territoire et de société un projet d ADELHA 4 Actions éducatives 2 Balades autour des canaux 6 Bibliographie et ressources 2 Quelques chiffres 1 Billets à venir 1 Découverte sorties projections 4 Etudes Rencontres 9 Expositions 16 Général 7 Glossaire 1 Irrigations comment ça fonctionne 9 Actualités Manifestations à venir 5 Publications 1 Multimédia 1 Conférence 2 Accueil Archives Calendrier juin 2015 lun mar mer jeu ven sam dim 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24

    Original URL path: http://www.canaux-et-territoire.info/d2/index.php?post/2009/02/16/27-evolution-de-l-irrigation-en-france-approches-historiques-et-techniques-3-modes-de-gestion (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Le canal de Gap : infrastructure / 1 - Canaux & Territoire
    crues Elle comporte une passe à poissons et un systême de dégravement pour le transport des matériaux en période de crues Le volume dérivé maximal autorisé à la constitution de l association est de 4000 l s Apés avoir traversé le Champsaur sur 15 km les eaux sont réparties entre la branche de Charance 14 km et celle de la Rochette 4 km par un partiteur au niveau des Jaussauds au nord de Gap l excédent d eau alimente la réserve Des conduites sous pression les feeder alimentent les différents secteurs Un second réseau amène ensuite l eau jusqu au niveau des parcelles Prés de 15 des surfaces sont alimentées directement par ruissellement 22 le sont par des prises directes réseau aspersion sur le canal ou les conduites La majeure partie des 5000 ha desservis est actuellement alimentée par 5 réserves de stockage qui totalisent un volume utile potentiel de près de 2 millions de m3 Le seuil du barrage abrite une galerie départ de la branche mère Les 2 grandes vannes sur la droite laissent passer l eau du Drac non captée lire la suite Bienvenue ADELHA Ligue de l enseignement des Hautes Alpes mène depuis plusieurs années un programme d actions autour des canaux d irrigations et de leurs enjeux Ce site a pour objectif d informer sur l avancée de ce projet Vous y trouverez progressivement des compte rendus photos interviews outils pédagogiques Vous pouvez également faire part de vos réactions et informations à l aide de la fonction commentaire liée à chaque billet Bonne navigation Tags This will be shown to users with no Flash or Javascript Tous les tags Rechercher Catégories Les canaux d irrigation enjeux de territoire et de société un projet d ADELHA 4 Actions éducatives 2 Balades autour des canaux 6 Bibliographie

    Original URL path: http://www.canaux-et-territoire.info/d2/index.php?post/2010/01/28/40-le-canal-de-gap-infrastructure-1 (2016-05-01)
    Open archived version from archive

  • Le canal de Gap : infrastructure / 2 - Canaux & Territoire
    à l origine Depuis 2004 son volume utile de 140 000 m3 dessert 1070 ha sur les secteurs de Charance La Garde des Eyssagnières et de Saint Jean La réserves de Corréo La réserve de Corréo 259 000 m3 irrigue 458 ha sur la Freissinouse et Manteyer depuis 2000 La réserve de Pelleautier La réserve de Pelleautier 1 00 000 m3 construite en 1972 alimente 790 ha sur Pelleautier Neffes et une partie de Tallard et de Fouillouse Elle est alimentée par le trop plein d une petite réserve appelée D qui dessert environ 530 ha sur le Villard les Côtes de Pelleautier et de Neffes Lire aussi le canal de Gap infrastructure partie 1 Bienvenue ADELHA Ligue de l enseignement des Hautes Alpes mène depuis plusieurs années un programme d actions autour des canaux d irrigations et de leurs enjeux Ce site a pour objectif d informer sur l avancée de ce projet Vous y trouverez progressivement des compte rendus photos interviews outils pédagogiques Vous pouvez également faire part de vos réactions et informations à l aide de la fonction commentaire liée à chaque billet Bonne navigation Tags This will be shown to users with no Flash or Javascript Tous les tags Rechercher Catégories Les canaux d irrigation enjeux de territoire et de société un projet d ADELHA 4 Actions éducatives 2 Balades autour des canaux 6 Bibliographie et ressources 2 Quelques chiffres 1 Billets à venir 1 Découverte sorties projections 4 Etudes Rencontres 9 Expositions 16 Général 7 Glossaire 1 Irrigations comment ça fonctionne 9 Actualités Manifestations à venir 5 Publications 1 Multimédia 1 Conférence 2 Accueil Archives Calendrier juin 2015 lun mar mer jeu ven sam dim 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

    Original URL path: http://www.canaux-et-territoire.info/d2/index.php?post/2010/01/28/41-le-canal-de-gap-infrastructure-2 (2016-05-01)
    Open archived version from archive